Reproduction des hérissons

Le hérisson est un baladeur nocturne, on le retrouve dans la nature et quelquefois dans nos jardins ! La reproduction des hérissons intervient à une période précise : à la fin de leur hibernation et après le printemps. L’âge du hérisson femelle est à prendre en compte pour sa première portée, en effet il est nécessaire que la femelle ait entre 6 et 13 mois, car avant elle pourrait avoir des complications lorsqu’elle mets bas. Lorsque les petits arrivent, c’est la femelle qui s’en occupe et le mâle peut ainsi vaquer à ses occupations. La portée est annuelle mais peut aller à deux fois par an et comporte en moyenne 4 ou 5 petits.

Reproduction des hérissons

Saison de la reproduction des hérissons

Le meilleur moment pour la reproduction des hérissons c’est donc après leur hibernation, mais cela dépend du temps et du climat, par exemple en Allemagne la période de reproduction se situe entre mai et fin août.

L’accouplement : la parade nuptiale

Le mâle tourne autour de la femelle pendant des heures en lui donnant des coups de pattes et de museau. Dans un premier temps la femelle réagit avec agressivité et sors les pics de son dos. Mais lorsque la femelle est en confiance, le mâle procède de la même manière que les autres animaux : il s’agrippe à la femelle dès qu’elle baisse ses pics – on parle d’accouplement dorso-ventral. Après l’acte, les deux hérissons se séparent et le mâle repars à la conquête d’autres femelles.

La gestation

La période de gestation dure entre 35 et 45 jours et elle est différente d’une femelle à l’autre. La spécificité c’est que le ventre de la femelle n’est pas apparent et ce n’est pas anodin car en fait cela lui permet tout de même de se replier sur elle même pour se protéger. Dans le cas d’un hérisson domestique, il faut que vous fassiez attention aux différentes période de sa gestation. Il est nécessaire que votre femelle mange pour gagner du poid et ainsi nourrir ses bébé jusqu’au sevrage. La reproduction des hérissons est donc un processus plus ou moins rapide. 

La naissance

Les nouveaux nés naissent aveugles et possèdent des épines molles et très pâles. Leurs épines mettent 3 semaines à se durcir. La plupart des gens croient que les bébés hérissons naissent sans pique mais ils se développent dans les jours qui suivent leurs naissances. Les bébés hérissons deviennent indépendant au bout de 4 ou 6 semaines et pèsent entre 12 et 25 g. Le mâle a tendance aussi à tuer les nouveaux nés mâle comme la plupart des autres animaux.

Les risques

Il y a des risques lors de la reproduction des hérissons. En effet, lorsque les hérissons s’accouple le mâle peut se blesser avec les piquants (ou poils raides) de la femelle. L’autre problème vient aussi du fait que le mâle peut se blesser au niveau de sa colonne vertébrale même si son penis est situé vers le centre de son abdomen, il n’a alors pas besoin d’être complètement sur le dos de la femelle.

Les organes de reproduction des hérissons sont identiques à tous les mammifères. Nous allons voir de quoi est constitué le hérisson et quels sont précisément ses organes sexuels.

Anatomie générale des hérissons

  • Squelette des hérissons

Les hérissons sont des mammifères insectivores et comme tous les animaux avec cette caractéristique, ils possèdent un crâne allongé et des longues pattes. La mâchoire inférieure des hérissons ne possède que deux incisives et leurs cous est court. En effet, cela leurs permettent de se mettre facilement en boule.

  • Morphologie des hérissons

La morphologie des hérissons est très particulière. On retrouve des piquants sur leurs dos d’une longueur pouvant aller jusqu’à 3 cm. Ils se renouvellent en permanence, ont une durée de vie de 18 mois et le hérisson pèse entre 800g et 1200g.

Chaque piquants sortent de la peau par trois et sont reliés à un muscle qui leur permettent de se relever. Le reste de leur peau est recouvert de poils, elle est épaisse au niveau de leurs ventres. Leurs dos est quant à lui recouvert d’une couche de graisse.

  • Musculature des hérissons

Lors de la reproduction des hérissons, la femelle se sert de sa musculature pour rentrer ses piquants et ainsi éviter de blesser le mal. Cela leurs servent aussi de moyen de défense, en effet les hérissons peuvent se mettre en boule ou sortir leurs piquants grâce à leurs muscles présents au dessus de leurs têtes et sur tout leurs corps.

Les organes de reproduction des hérissons

Il est simple de différencier un mâle d’une femelle. Vous pourrez reconnaître le sexe du hérisson lorsque vous le retournez sur le dos. Le mâle a son pénis positionné au milieu de son abdomen tandis que le vagin de la femelle se trouve à proximité de son anus.

Organes de reproduction des hérissons

Credit Photo : Hérissons Pikathou – A gauche un hérisson femelle et à gauche un hérisson mâle

Reproduction des hérissons : reproduction sexuée ou asexuée ?

Les hérissons sont des mammifères, on parlera alors de reproduction sexuée où cela nécessite la présence de deux êtres de sexes différents.

Ainsi, l’accouplement est le nom donné à la relation sexuelle entre un mâle et une femelle. Cette reproduction se traduit par trois aspects :

  • L’étape où la femelle est en chaleur, c’est-à-dire prête à être fécondée
  • La parade nuptiale : le mâle va attirer l’attention de la femelle avant l’accouplement
  • Le moment où la femelle émets des phéromones, une substance chimique qu’elle fabrique afin d’attirer le mâle